SFAC, en visio, vendredi 15 janvier 2021

Dominic Moreau (Maître de conférences en Antiquité tardive, Université de Lille / UMR 8164-HALMA) et Nicolas Beaudry (Professeur d’histoire et d’archéologie, Université du Québec à Rimouski / Laboratoire d’archéologie et de patrimoine) présenteront une conférence sur La forteresse tardo-antique de Zaldapa (Bulgarie): bilan des deux premières saisons de la Mission archéologique internationale

Participer à la réunion Zoom
https://univ-lille-fr.zoom.us/j/94170264034

ID de réunion : 941 7026 4034

Participer à l’aide d’un protocole SIP
94170264034@zoomcrc.com

Participer à l’aide d’un protocole H.323
162.255.37.11 (États-Unis (Ouest))
162.255.36.11 (États-Unis (Est))
213.19.144.110 (Amsterdam Pays-Bas)
213.244.140.110 (Allemagne)
ID de réunion : 941 7026 4034

Vue aérienne de la partie septentrionale de Zaldapa (photo : Nicolas Beaudry)

Le site actuellement identifié comme Zaldapa (près du village d’Abrit, commune de Krushari, Bulgarie) est la plus grande ville romano-byzantine fortifiée – 25 ha intra-muros – de l’arrière-pays des actuelles Dobroudja et Bulgarie du Nord-Est. Compte tenu de la taille de Zaldapa, il est curieux qu’elle ne soit mentionnée que dans sept sources écrites, qui sont toutes des VIe-XIe siècles. De plus, le site a été peu exploré dans les cent dernières années. Depuis 2014, une équipe bulgare a, toutefois, décidé de reprendre le travail sur le terrain, ce qui a mené à la découverte d’une nouvelle basilique chrétienne, plus grande que celles connues jusqu’alors. À la suite de cette découverte importante, l’équipe bulgare a invité des chercheurs français et canadiens à venir leur rendre visite sur le site, afin d’évaluer son potentiel pour la mise en place d’un projet international. Ce dernier s’est finalement concrétisé à l’été 2018, avec le lancement de la Mission internationale à Zaldapa, placé sous le patronage de l’Université du Québec à Rimouski, de l’Université de Lille, de l’UMR 8164-HALMA, de l’Université de Sofia “St.-Clément-d’Ohrid” et du Musée régional historique de Dobrich, en collaboration avec la commune de Krushari. La présente communication proposera un état complet de la question de même qu’un bilan des deux premières saisons de cette dernière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.